charpinConférence de François CHARPIN, le Télégraphe Chappe et le télégraphe optique militaire.

François Charpin est venu conclure le cycle de conférence de l'année 2019, par une présentation fort instructive concernant le télégraphe Chappe et le télégraphe optique militaire. Nous rappelons à cette occasion que notre conférencier est co-auteur de l'ouvrage publié par la SSHA, Ecrire dans les airs. La Savoie et le télégraphe. Cet ouvrage est actuellement épuisé. Quand il sera réimprimé, vous pourrez le retrouver dans notre librairie en ligne en suivant ce lien.

 

charpin1     charpin2

 Télécharger le fichier logo mp3


amoudry2Conférence de Michel Amoudry, président de la société des Amis du Vieil Annecy

Le Général Ferrié a été un militaire engagé, mais aussi un scientifique, de haut-niveau, dans le domaine de la radioélectricité.

Au début du XXe siècle, il avait eu en charge l’organisation de la Télégraphie Sans Fil militaire, la TSF.

Il apportera son concours pour que la TSF soit mise au service de différentes disciplines scientifiques : unification de l’heure, astronomie, météorologie et géodésie.

Il sera aussi un pionnier de la Téléphonie Sans Fil qui débouchera sur la radiodiffusion.

Le « plan Ferrié » a été la référence pour les implantations émetteurs de la radiodiffusion française.

Il avait été élu à l’Académie des Sciences et sera le deuxième officier le plus décoré après Foch et avant Joffre.


Conférence de Pierre JUDET, maître de conférence en histoire contemporaine à l'Université de Grenoble.

La SSHA remercie encore une fois Pierre Judet pour cette belle conférence proposée mercredi dernier sur le thème "De la « vallée des Bauges » au « Massif des Bauges », de la métallurgie à l’économie laitière et fromagère : les Bauges et leur histoire."

Nous remercions également le public venu nombreux. Nous pourrons nous retrouver mercredi prochain pour évoquer le Général Ferrié avec Michel Amoudry, président de la Société des Amis du Vieil Annecy.

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

 

 

ou télécharger le fichier logo mp3 

 judet2019     judet20192   


Conférence de Stéphane Henriquet, secrétaire de la SSHA.

Le conférencier nous a présenté l'imaginaire en montagne à partir d'une réflexion ethno-historique.

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

 

 

ou télécharger le fichier logo mp3 

 conf henriquet     conf henriquet2   


Conférence de Laurent Perrillat, Président de l'Académie Salésienne.

Co-auteur, avec Corinne Townley, du "Dictionnaire des magistrats" - qu'il est possible d'acquérir auprès de la SSHA -, Laurent Périllat a présenté mercredi, devant une cinquantaine de personnes, les deux cours souveraines, à la fois tribunaux et organes de gouvernement : le sénat et la chambre des comptes de Savoie.

Etablis dès 1559, ces deux institutions ont connu des fortunes diverses, entre occupations étrangères, relations parfois tumultueuses avec le pouvoir et suppression de la chambre des comptes en 1720. Le conférencier a dressé l'histoire de ces juridictions, et proposé un aperçu du profil des juges qui les ont composées au cours de ces trois siècles de magistrature.

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

 

ou télécharger le fichier logo mp3 

 conf perrillat     conf perrillat2   


caix2Conférence de Christophe Caix, doctorant à l'Université de Grenoble.

Charles de Blanchefort de Créquy (v. 1575-1638), appelé communément Charles de Créquy, maréchal de Créquy, voire duc de Créquy, fut le gendre de Lesdiguières et l’héritier de son duché et de sa fonction de lieutenant général pour le roi en Dauphiné. À la fois homme de guerre et courtisan, Créquy se tailla une solide réputation de soldat et d’esthète chez ses contemporains, mais aussi de duelliste, de noceur et de joueur invétéré !

Cette conférence s’attache à présenter les relations parfois tumultueuses qu’entretint ce personnage avec les ducs de Savoie et leur famille. Ces relations épousant souvent celles (pas toujours tranquilles non plus) qu’entretinrent le royaume de France d’Henri IV, puis de Louis XIII et Richelieu, et le duché de Savoie de Charles-Emmanuel Ier, puis de Victor-Amédée Ier et de Christine de France.

Néanmoins, sans se contenter d'évoquer les seules questions de l’honneur, de la guerre et de la diplomatie, qui agitèrent ces hommes et des nations entières derrière eux.

Car cette période fut aussi celle d’une intense activité artistique et culturelle, dont la cour de Savoie fut un des pôles européens ; activité à laquelle, par le biais du mécénat en particulier, participa aussi pleinement Charles de Créquy.

caix1Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

 

ou télécharger le fichier logo mp3 

 

 

 

    


faire face au declinNouvelle publication de la SSHA : Faire face au déclin. Directeurs et ouvrières de la Manufacture d'Annecy et Pont (1865-1906)

La Manufacture d'Annecy et Pont est la plus grande entreprise textile de Savoie en nombre d'ouvriers.

Spécialisée dans le travail du coton, elle possède deux unités de production installées de part et d'autre des Alpes : l'une à Annecy-Cran et l'autre à Pont-Canavese.

En 1865, l'usine ferme ses portes. Ses directeurs obtiennent sa réouverture au bout d'un an, mais son déclin s'avère irréversible en dépit des efforts de modernisation engagés : en 1906, l'unité de Pont-Canavese est vendue.

Pendant cette période, la direction rencontre un problème chronique de recrutement et se heurte aussi à des grèves dont l'une aboutit en 1902 à la création d'un syndicat dirigé exclusivement par des femmes, peut-être le premier syndicat ouvrier féminin de la Haute-Savoie.

Cette étude prolonge, sur cet aspect original de la vie de la Manufacture, un premier ouvrage publié en 2011 dans nos collections, à partir de sources nouvelles.

L'auteur : Nicolas Martignoles, professeur d'histoire-géographie.

 

 


conf galConférence de Stéphane Gal, maître de conférence à l'Université de Grenoble.

Et si la verticalité avait une histoire ? Par la médiation de la montagne, l'Europe de la Renaissance a établi une relation nouvelle avec la troisième dimension.

Celle-ci a été intégrée par la civilisation occidentale à sa manière de concevoir la guerre et la gloire, l'ambition politique comme l'élévation spirituelle.

Entre le XIVe siècle et l'aube du XVIIIe siècle, la verticalité expérimentée, représentée, franchie et conquise, dans les Alpes comme dans les Andes, a fait de la montagne une véritable actrice de l'histoire.

Le contenu de cette conférence sera bientôt disponible en audio sur ce site.

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

 

ou télécharger le fichier logo mp3