Commémoration du centenaire de la présence de 100 000 soldats Américains à Aix les Bains

Première festivité à Aix les Bains dans le cadre de la commémoration du centenaire de la présence de 100 000 soldats Américains à Aix les Bains. Le programme disponible en suivant ce lien.


Conférence d'Hervé Laly, Les femmes et le crime dans la Savoie révolutionnaire.

Pour cette dernière conférence du cycle 2018, H. Laly nous propose d'aborder un domaine d’étude encore largement inexploré, les crimes de droit commun commis sous la Révolution. Ils sont pourtant intéressants à plus d’un titre. Ils interrogent la nature de l’ordre révolutionnaire que les autorités veulent mettre en place, d’autant plus que la frontière avec les délits politiques est parfois ténue ; ils révèlent la tension qui existe entre le légalisme révolutionnaire et la nécessité d’assurer la sûreté des personnes ; enfin, à travers les procédures, on peut entendre, en écho, la voix du commun.

L’exposé n’a pas la prétention d’embrasser tous ces aspects. Il n’est qu’un point d’étape d’une recherche en cours et donc sujet à ajustements. Après une présentation générale de la criminalité poursuivie, l’attention se portera sur les femmes criminelles à travers l’exemple de l’infanticide.

Au plaisir de vous retrouver aussi nombreux l'année prochaine.

laly     laly1

 

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

 

ou télécharger le fichier logo mp3 


conf romainConférence Romain Maréchal : la visite du Maréchal Pétain en Savoie : septembre 1941

Le Maréchal Pétain, chef de l'État français, entreprend une série de voyages à travers la zone sud de l'automne 1940 à l'automne 1942.

Celui réalisé les 22 et 23 septembre 1941, dans les deux Savoie, fait partie de cette geste politique, rituel des dirigeants, aux objectifs politiques multiples.

La description de ce passage permettra de dégager à grands traits les ambitions du nouveau régime et de tenter d'analyser leurs réceptions au sein de la population locale.

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

 

ou télécharger le fichier logo mp3


conf borrelConférence Vincent Borrel : Passer à la caisse, la monnaie en Savoie au Moyen Age.

Le conférencier pose plusieurs questions centrales : nos ancêtres médiévaux étaient-ils si différent de nous vis-à-vis de la monnaie ?

Étaient-ils moins cupides que nous le sommes ?

Quels étaient les moyens de paiement utilisés alors ?

Il a su nous démontrer que l’utilisation monétaire durant la période médiévale possède encore une certaine part d’ombre, tout en montrant ce que pouvait être la circulation monétaire au Moyen-Age en Savoie, en examinant ce que la documentation et les fameux trésors enfouis peuvent nous révéler.

La conférence s'est donc déroulée autour de deux grands thèmes :

La première partie fut consacrée à la présentation des monnaies émises et des principaux courants monétaires dans la région sur une période qui s’étend du VIIe siècle au début du XIVe siècle.

Dans un deuxième temps, nous avons pu entrevoir, au travers de quelques petits exemples concrets quelle pouvait être pouvait être l’utilisation de la monnaie au XIIIe siècle dans la région savoyarde.

 

conf borrel1

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

ou télécharger le fichier logo mp3

 

 

 


caroline meynetConférence de Caroline Meynet, Les Savoie au prisme de leurs cartes électorales : que nous dit le vote sur l’espace et la société savoyarde ?

Voter, c'est émettre un choix, politique mais aussi social. En glissant le bulletin dans l'urne, l'électeur insère une préférence, toujours empreinte de repères amassés au cours de la vie. Quels sont ces repères ? L'espace y occupe-t-il une place ?

Ce sont ces questions que nous souhaitons éclairer à travers une étude des comportements électoraux en Savoie et en Haute-Savoie.

Les deux départements, plutôt réputés pour leurs tendances politiques conservatrices, sont analysés à travers une cartographie électorale de différents scrutins et à plusieurs échelles, dont l'échelle urbaine, cartographiée pour plusieurs villes savoyardes.

L'inscription de ces tendances dans l'espace suggère la nécessité d'une approche géographique des votes, prenant en compte des effets de distance ou de cohabitation, les héritages politiques et sociaux de certains territoires savoyards, ou encore les représentations qu'ont les électeurs de certains espaces. Incontournable dans la littérature scientifique et la sphère médiatique, la géographie électorale reste néanmoins une clé de lecture partielle des sociétés et de leurs espaces, dont on peut également questionner les limites, à travers l'exemple savoyard.

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

 

ou télécharger le fichier logo mp3

Vous pouvez visualiser le support de la conférence logo pdf


conf grand

Conférence de Yannick Grand, L'économie du verger : l'histoire des fruits en pays de Savoie (XV-XX siècle) 

À travers l'étude de documents d'origine militaire, les états des pertes à l'occasion du passage des troupes étrangères en Savoie, le petit monde de l'arboriculture fruitière apparaît comme une partie entière de l'économie de notre région.

Choix et circulation des espèces, acclimatations, place sur les terroirs, usages alimentaires et proto-industriels : rien n'est laissé au hasard.

Dès la fin du XVIIIe siècle, des notables savoyards lancent les premiers jalons d'une nouvelle économie rentière qui annonce les terroirs spécialisés actuels.

conf grand1Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

ou télécharger le fichier logo mp3

    


Conférence de Pierre Judet. Les ingénieurs des mines et la métallurgie traditionnelle alpine au XIX siècle.

Les industries métallurgiques et minières sont pratiquées dans les Alpes depuis des temps immémoriaux par les populations locales. Elles connaissent un développement impressionnant dès la fin du XVIe siècle avec l’introduction du haut-fourneau au charbon de bois qui permet d’exploiter en grand les richesses minières et forestières des montagnes.

Or à la fin du XVIIIe siècle apparaissent de nouveaux personnages : les ingénieurs. De plus, la Révolution française qui conduit à l’annexion de la Savoie ouvre une période guerre pendant laquelle « l’acier naturel » produit dans les Alpes est très recherché pour fabriquer des armes.

Quel est le sens de l’intervention du jeune corps des ingénieurs dans ces activités de la fin du XVIIIe au milieu du XIXe siècle ?

Relève-t-elle de l’application de connaissances scientifiques, d’une expertise, ou s’agit-il d’une action politique et administrative

Vous pouvez visualiser le support de la conférence logo pdf

conf judet     conf judet1


baptisteConférence de Nicolas Bapitste : Le prince en armes : le cas d'Amédée VIII, diplomate ou guerrier ?

De la fin du Moyen Age au début de la Renaissance, entre 1330 et 1530, l’armure va éclore sous sa forme complète, s’articuler en combinant plusieurs éléments de plates d’acier, mais aussi de cotte de mailles et d’élément de textiles.

Comme leurs homologues européens, les princes de Savoie consomment de l’armement à plusieurs titres. C’est aussi le cas de leur entourage proche, de la famille, des officiers et de la cour. La mode évolue à la guerre et dans la vie quotidienne, en fonction des innovations technologiques et des nécessités militaires.

Tous revêtent le harnois de guerre, mais aussi de joute, parés, appareillés pour incarner leurs fonctions, leurs titres, leurs positions sociales. Certains objets vont même concentrer l’investiture des pouvoirs, comme l’épée ou le bacinet, jouant un rôle dans l’apparat des princes, rejaillissant sur la société humaine jusqu’à nos jours dans les collections du patrimoine.

Leurs personnalités influencent la place des armes dans leur vie personnelle et cérémonielle et en absence de portraits attribués, ce corps armé des princes souvent nous échappe. C’est particulièrement le cas d’Amédée VIII, perçu comme un prince administrateur, sage et stratège, auquel on prête l’usage des armes comme un recours uniquement somptuaire.

baptiste2Comment interpréter alors les dépenses d’armes et armures et la permanence dans son entourage d’un officier responsable de son arsenal personnel ? Diplomate ou guerrier ? Les sources des archives et des collections nous permettent de proposer un certain portrait du personnage dans une Europe médiévale en pleine transformation.

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

ou télécharger le fichier logo mp3