Le Faucigny

_53_faucigny053
4,50 € l'unité

Le Faucigny tire son nom d'un château qui, situé à quelques kilomètres en aval de Bonneville, a servi à qualifier ses premiers occupants – les Sires de Faucigny – et leurs possessions. Cette province, recelant le plus haut sommet d'Europe avec le Mont-Blanc (altitude 4 807 m) et le gouffre le plus profond du monde avec le Jean-Bernard à Samoëns (- 1 490 m), étale un paysage varié qui va des eaux calmes des petits lacs glaciaires aux reliefs tourmentés – presque inaccessibles – des cimes et qui accueille l'agriculteur, l'artisan, le promeneur, l'alpiniste, le skieur...
Au XVIIIe siècle, cette région montagneuse que l'on croyait habitée par des sauvages et hantée par le diable a surpris les «premiers touristes». Ils y ont trouvé des «glacières» énormes, des sites grandioses, des gens honnêtes, épris de liberté, point stupides, pragmatiques et parfois très cultivés.
Aujourd'hui encore, l'habitant et le voyageur aiment cette montagne ou la craignent, applaudissent aux prouesses des agriculteurs ou se moquent de leurs traditions archaïques, acceptent l'extension touristique ou la contestent, admirent la spécialisation industrielle ou la déplorent, se sentent fiers du réseau de communications ou condamnent ce carrefour international... tant et si bien que le Faucigny est une province savoyarde sur laquelle, tour à tour, souffle le vent de la contestation et brûle le feu de la passion ; ce qui la rend surprenante et fascinante.

Vous aimerez aussi