Conférence de Fabrice Mouthon, professeur d'histoire médiévale à l'Université Savoie Mont-Blanc.

Pour cette dernière conférence du mois de janvier, une petite cinquantaine de personnes est venue écouter cette présentation originale : Les montagnes de Savoie vues par un humaniste du XVI siècle - Jacques Peletier du Mans -

Les conférences se poursuivent dès le 6 février avec une présentation de Stéphane Gal sur le thème : Histoires verticales, les usages politiques et culturels de la montagne (XV-XVIII).   


conf brunierConférence de Cédric Brunier, professeur d'histoire géographie dans le secondaire et auteur de l'ouvrage : "Miolans, château fort et prison d’État. Petite histoire de la Bastille savoyarde".

Ce mercredi 23 janvier une bonne quarantaine de personnes ont bravé la neige pour venir écouter cette belle conférence sur le château de Miolans (Saint-Pierre-d’Albigny), site important du patrimoine historique savoyard. Prison d’Etat de la Maison de Savoie du XVIe siècle jusqu’à l’entrée des troupes révolutionnaires françaises en Savoie en 1792, son histoire nous apporte un éclairage sur l’exercice du pouvoir royal au XVIIIe siècle : son étendue, ses pratiques mais aussi ses limites.

Tous ces aspects sont abordés par le conférencier à travers la vie quotidienne de l’ancienne forteresse, sans oublier d'évoquer le parcours de son personnel et de ses détenus.

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

 

ou télécharger le fichier logo mp3


conf sardellaConférence de Jean-Yves SARDELLA : "approche de la cuisine médiévale ou l'art culinaire à la cour d’Amédée VIII".

La première conférence de l'Histoire en Savoie organisée par la SSHA s'est déroulée mercredi aux archives départementales de 16h30 à 18h, à Chambéry.

Jean-Yves Sardella, passionné d’histoire, peintre et poète a présenté, devant une cinquantaine de personnes, une approche de la cuisine médiévale en Savoie. Le conférencier a su titiller les papilles de son auditoire en évoquant notamment l'art culinaire à la table du comte de Savoie Amédée VIII, grâce à l'étude d'un ouvrage du XV siècle retrouvé dans les archives cantonales de Sion, provenant de la bibliothèque de l'évêque Supersaxo, et écrit par maître Chicard, cuisinier de la cour du prince.

Lors de la prochaine conférence, mercredi 23 janvier, Cédric brunier présentera le Château de Miolans, une bastille de la Maison de Savoie, symbole de l'exercice d'un pouvoir absolu.

conf sardella1     conf sardella2

 

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

 

ou télécharger le fichier logo mp3 


michel saint martinMichel Saint Martin. Un savoyard passeur de savoirs au XIX siècle

La nouvelle publication de la SSHA est désormais disponible. Il s'agit d'un ouvrage de Michel Boulet concernant "Michel Saint Martin : un savoyard passeur de savoirs au XIX siècle". Les adhérents de la SSHA vont bientôt le recevoir, si ce n'est déjà le cas, pour tous les autres vous pouvez le retrouver dans notre librairie en ligne ou chez votre libraire.

Michel Saint-Martin, né à Chambéry en 1796 dans la France révolutionnaire, mort en 1859 à la veille de la réunion de la Savoie à la France, a vécu l’ensemble des évolutions qui ont marqué la société savoyarde. Sous la Révolution, le développement de l’éducation conduit progressivement les « sujets » à devenir « citoyens ». L’année 1848 fait souffler un vent de liberté. L’utilisation de nouvelles techniques, de nouvelles sources d’énergie, la mise au point de nouveaux matériaux, l’accélération des échanges, modifient l’organisation des activités économiques et la vie quotidienne des habitants. Les recherches et les expérimentations dans les domaines des sciences du vivant améliorent la vie humaine ainsi que l’agriculture.

Entre Chambéry et Turin, Saint-Martin fut acteur de ces transformations. En tant que scientifique, enseignant et entrepreneur, il eut le souci permanent de conforter la liberté des citoyens par l’éducation. A travers la vie de ce « passeur de savoirs », se dessine la société savoyarde de la première moitié du XIX° siècle.

Michel Boulet, professeur honoraire de l’enseignement supérieur agronomique, a réalisé des recherches sur les systèmes de formation agricole en France, Italie, Pologne, Russie.Il est l’auteur de nombreux articles, études et ouvrages dans ce domaine. La SSHA a publié son travail original sur « L’école des paysans en Savoie et Haute-Savoie.1760-1960.


Cycle de conférences 2019

Chers amis, la SSHA est heureuse de vous communiquer les premières informations concernant le cycle des conférences d'Histoire en Savoie 2019.

Retrouvez le programme provisoire en suivant ce lien.


Mise en ligne de nouveaux dossiers thématiques

La SSHA vous propose la mise en ligne de nouveaux dossiers thématiques, tirés d’articles publiés dans le cadre du magazine « L’histoire en Savoie ». Bonne lecture ou relecture à tous.

Moyen-âge

  • La peinture gothique en Maurienne et Val-de-Suse
  • Affranchis par la peste ? Seigneurs et paysans de Lanslevillard au XIV et XV siècle

Du XVI° siècle à l'Empire

  • Voyage en Savoie au coeur du XVIII siècle : les dessins de George Keate

XIX° siècle

  • Casimir Vicario ou l'art de la fresque en Savoie romantique
  • Voyager autrefois. Lettres inédites de la baronne Decouz
  • Des curés tarins assassins ?

XX° siècle

  • La chapelle de Notre-Dame de l'Iséran
  • Quand la Savoie découvrait la télégraphie sans fil. Galletti, un pionnier méconnu
  • Les "petites savoyardes" ont décroché "la lune". Histoire d'une industrie alimentaire

Commémoration du centenaire de la présence de 100 000 soldats Américains à Aix les Bains

Première festivité à Aix les Bains dans le cadre de la commémoration du centenaire de la présence de 100 000 soldats Américains à Aix les Bains. Le programme disponible en suivant ce lien.


Conférence d'Hervé Laly, Les femmes et le crime dans la Savoie révolutionnaire.

Pour cette dernière conférence du cycle 2018, H. Laly nous propose d'aborder un domaine d’étude encore largement inexploré, les crimes de droit commun commis sous la Révolution. Ils sont pourtant intéressants à plus d’un titre. Ils interrogent la nature de l’ordre révolutionnaire que les autorités veulent mettre en place, d’autant plus que la frontière avec les délits politiques est parfois ténue ; ils révèlent la tension qui existe entre le légalisme révolutionnaire et la nécessité d’assurer la sûreté des personnes ; enfin, à travers les procédures, on peut entendre, en écho, la voix du commun.

L’exposé n’a pas la prétention d’embrasser tous ces aspects. Il n’est qu’un point d’étape d’une recherche en cours et donc sujet à ajustements. Après une présentation générale de la criminalité poursuivie, l’attention se portera sur les femmes criminelles à travers l’exemple de l’infanticide.

Au plaisir de vous retrouver aussi nombreux l'année prochaine.

laly     laly1

 

Vous pouvez écouter le contenu de la conférence ci-après :

 

ou télécharger le fichier logo mp3