Savoie occupée, partagée, restaurée 1814 - 1815

savoie-occupee-partagee-restauree-1814-1815_reference
19,00 € l'unité

 

La Savoie était devenue française en 1792, alors que commençaient les guerres révolutionnaires. En 1814-1815, l’Empire de Napoléon s’effondrait : de quel État la Savoie serait la frontière, le royaume de Sardaigne ou celui de France ? Les Savoyards eurent-ils leur mot à dire alors que leur territoire relevait de la réorganisation générale de l’Europe, un enjeu qui les dépassait ? Pour eux, ces deux années furent rudes, lourdes d’incertitudes, pesantes d’occupations, chargées d’inquiétudes. Le présent ouvrage tente de restituer ce qui se joue en Savoie aux différentes échelles de la réalité : les stratégies des chancelleries, le partage du territoire, l’action locale des notables et la situation d’un territoire occupé. Si la Savoie n’a pas été un enjeu de premier plan dans les tractations, il se révèle toutefois que sa situation originale de frontière, son passé et ses intérêts soulevèrent des problématiques nouvelles et qu’à l’heure des restaurations, il fallait bien déjà « que tout change pour que rien ne change ».

Ouvrage collectif dirigé par Sylvain Milbach.